Accueil » Relations bilatérales

Relations algéro-suisses



Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika a effectué une visite officielle à Berne le 30 novembre 2004 à l'invitation de M. Joseph Deiss, Conseiller fédéral et Président de la Confédération suisse

L’Algérie et la Confédération suisse entretiennent d'excellentes relations depuis la période de la lutte de libération nationale (1954-1962). Le peuple algérien luttant pour recouvrer sa souveraineté nationale avait alors la sympathie et le soutien de la Suisse qui fidèle a sa politique de neutralité, d’indépendance et de promotion de la paix et des droits humains a su réunir les conditions favorables à la tenue des négociations d’Evian entre le Front de Libération Nationale et les autorités coloniales françaises. Ce long processus de négociations, de novembre 1960 à mars 1962, aboutira à la conclusion des accords d’Evian le 18 mars 1962. Le 05 juillet 1962, le peuple algérien aura conquis définitivement son indépendance.

La visite d'état du Président de la République M. Abdelaziz Bouteflika à Berne en date du 30 novembre 2004 a inauguré un nouveau dynamisme dans les relations algérie-suisse. Cette première visite d’un chef d’état de l’Algérie indépendante a notablement renforcé les relations d’amitié et de coopération entre les deux pays et a marqué solennellement leur volonté d’édifier un partenariat privilégié, durable et mutuellement avantageux.

L’Algérie et la Suisse ont une volonté conjointe de consolidation et de raffermissement de leurs relations bilatérales visant à concrétiser une concertation et des consultations politiques régulières ainsi qu'une coopération bilatérale qu'ils souhaitent exemplaire.

Les visites de personnalités politiques de haut rang tant algériennes que suisses jalonnent la coopération bilatérale et témoignent d’un dynamisme prévalant dans les relations bilatérales empreintes véritablement d’un esprit de confiance durable et de respect mutuel. En l’occurrence, les visites officielles suisses:

  • Du Vice-président de la confédération helvétique, Chef du Département de l’intérieur, le Conseiller fédéral, M. Pascal Couchepin en date du 23 mai 2007 ;
  • De la Vice-présidente de la Confédération helvétique et Cheffe du Département fédéral des Affaires étrangères, la Conseillère fédérale, Mme Micheline Calmy-Rey du 31 mai au 4 juin 2006. ;
  • Du Chef du Département fédéral de l’économie, le Conseiller fédéral, M. Joseph Deiss du 2 eu 3 décembre 2005.

La conclusion de plusieurs accords dans les domaines de l’économie et du commerce, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, de la culture ainsi qu’en matière de circulation des personnes et d’entraide judiciaire traduit la qualité exemplaire des relations qui lient l’Algérie et de la Suisse et confirme leur détermination de poursuivre et d’intensifier la coopération bilatérale.

Les institutions parlementaires de l'Algérie et de la Confédération suisse ont également pu contribué activement au rapprochement Algérie-Suisse comme en témoigne la visite officielle effectuée à Alger par le Président du Conseil des Etats suisse M. Fritz Schisser du 1er au 05 juillet 2004 ainsi que celle du Président du Conseil de la Nation algérien à Berne du 11 au 14 septembre 2006. Ces visites ont permis de réaffirmer les ambitions communes de poursuivre et de promouvoir la coopération interparlementaire en appui à la dynamique politique.